L'HISTORIQUE DE L'OSTEOPATHIE

SON FONDATEUR A.T.STILL ET SES DEBUTS.

Photo de A.T.STILL

Le fondateur de l'ostéopathie est un médecin américain, Andrew Taylor STILL, qui a nommé ainsi en 1874 le système thérapeutique qu'il venait de concevoir.

Né le 6 août 1828 en Virginie (USA) d'un père médecin et agriculteur, prêtre de l'église méthodiste.

1849 : Il se marie et aura trois enfants.

1852 : Il acquiert sa propre ferme et exerce la médecine comme son père le faisait et lui avait enseigné.

1857 : Elu député du Kansas, il défend la cause anti-esclavagiste lors de la guerre de Sécession.

1859 : Sa première femme meurt.

1860 : Il se remarie et aura quatre autres enfants.

Durant les années 50 : Il dissèque de nombreux cadavres indiens, acquérant ainsi pour l'époque une connaissance particulièrement poussée de l'anatomie.

1861-1865 : Pendant la guerre de Sécession, il exerce la médecine et la chirurgie, complétant ainsi ses connaissances anatomiques du corps vivant.

1864 : Quatre membres de sa famille décèdent lors d'une épidémie de méningite. Still est traumatisé par la double impuissance des médecins et des prêtres à sauver ses enfants. Ce sera un événement déterminant pour sa future démarche.

Durant les années 60 : Il obtient le titre de docteur en médecine (M.D. aux USA) après sa formation médicale au Collège of Medicine and Surgery du Kansas.

22 juin 1874 : naissance de l'Ostéopathie.

Durant les années 70 : Il est accusé par le corps médical de l'époque d'être un suppôt du diable parce qu'il guérit avec ses mains des maladies réputées inguérissables. Cet isolement professionnel et familial le pousse à déménager.

1878 : Il vient habiter Kirksville au Missouri (6 000 hab) et devient ostéopathe itinérant et acquiert une renommée importante auprès de la population.

Durant les années 80 : Il découvre au fur et à mesure les ressources de son art thérapeutique et décide de former ses propres enfants à l'ostéopathie. Il montre ainsi que l'ostéopathie est transmissible et non un don magique.

1892 : Il fonde l'école américaine d'ostéopathie (American School of Osteopathy) à Kirksville dans le Missouri. Les étudiants sont D.O (diplômés puis docteurs en ostéopathie) et non M.D,(docteur en médecine) comme il aurait pu le décider, formant ainsi une profession bien spécifique. Le mouvement ostéopathique prend une expansion considérable.

1917 : Mort de A.T.STILL.

Arrivée de J.M.Littlejohn, élève principal de Still, au Royaume Uni, son pays d'origine. Il fonde la British School of Osteopathy à Londres.

1930 : Publication des premiers articles de W.G.Sutherland, le troisième "grand" de l'ostéopathie, père de l'ostéopathie crânienne.

A la même époque en Suède, un thérapeute, Thure-Brandt, développe une méthode de traitement des organes par des manoeuvres de massage et de mobilisation, qui va devenir l'ostéopathie viscérale et gynécologique.

 

De l'expérience de ces trois hommes: Still, Thure-Brandt et Sutherland est née l'ostéopathie moderne.

 

1